Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 

Déclaration de Pierre LAURENT

Déclaration de Pierre Laurent

  • "Créer, c’est résister. Résister, c’est créer" - On vous fait un dessin

 
 
 

Les cars d'Orsay en grève

Depuis une semaine les salariés des « cars d’Orsay », basés à Marcoussis et Villebon, sont en grève ou en droit de retrait pour sécurité.

Des chauffeurs en nombre insuffisant, des mesures d’hygiène et de sécurité au service minimum, une augmentation de salaire annoncée à 1,1% ... sans parler des méthodes d’intimidation employées en embauchant une cohorte de vigiles dans l’entreprise, y compris pour surveiller une séance de « négociation »....

Voilà les raisons de la colère et de la grève des salariés.

Cette filiale du groupe TRANSDEV a délégation de service public et à ce titre reçoit donc de l’argent public. Pourquoi, comment peut-elle annoncer 28 millions de bénéfices pour l’année 2013 (24 millions en 2012) et verser des dividendes très confortables à ses dirigeants ? Est-ce compatible ? Pour nous la réponse est NON ! Cet argent doit servir à de meilleures conditions de travail, aux augmentations de salaires, à la sécurité pour les usagers. De l’avis de beaucoup des autocars supplémentaires seraient nécessaires pour répondre à la demande.

Alors que les salariés, les usagers, les collégiens et les lycéens attendent, la direction semble vouloir laisser pourrir la situation : de l’aveu même du directeur après 7 jours de grève seulement 3 négociations, la 4ème séance n’aura lieu que cet après midi ! On n’ose croire qu’un lien existe avec l’assignation au tribunal ce matin pour 11 salariés .... Séance reportée à vendredi matin.

NON, les salariés, les syndicalistes qui exercent leur droit de grève ne sont pas voyous !

La fédération de l’Essonne du Parti Communiste est à leurs côtés et soutient leurs justes revendications.

Nous pensons qu’il est temps d’en finir avec ces méthodes d’un autre âge : l’action syndicale ne doit pas être criminalisée et l’argent public ne doit pas servir à verser des dividendes. Il est temps de donner des droits nouveaux aux salariés, aux usagers, aux élus pour contrôler la bonne utilisation de l’argent des contribuables.

Les Députés communistes ont déposé des propositions de loi allant dans ce sens, jamais adoptées. Pourtant depuis mai 2012 une majorité existe à l’Assemblée Nationale pour le faire.

Fait à Corbeil le 27 mai 2014 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.