Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 

Déclaration de Pierre LAURENT

Déclaration de Pierre Laurent

  • "Créer, c’est résister. Résister, c’est créer" - On vous fait un dessin

 
 
 

Rencontre départementale PCF/CGT, des convergences solides

La Fédération de l’Essonne eu PCF et l’Union départementale CGT, se sont rencontrées mercredi 9 juillet. Cet échange fait suite à la rencontre nationale des deux organisations, elle a porté sur l’analyse partagée d’une situation nationale dégradée, de difficultés qui s’accroissent dans le monde du travail, du fait des politiques d’austérité menées par le gouvernement en France et en Europe, des pressions constantes du MEDEF, qui en réclame toujours plus.

Hausse du  chômage, en particulier dans la jeunesse. Progression des inégalités, recul des services publics, de l’action publique, inquiétudes et mobilisations quant au pacte de responsabilité, au plan de 50 milliards de coupes budgétaires, sur les effets de la réforme territoriale, tout cela engage plus encore le pays dans l'impasse économique, sociale et démocratique.

Pour le PCF, comme pour la CGT, la gravité de la situation sociale et politique du pays appelle un développement des luttes, du mouvement social ainsi qu’une intervention citoyenne et populaire importante. Rien ne sera possible sans l'engagement des salariés et plus largement de tous les citoyens.

Le PCF a réaffirmé son investissement dans le soutien aux luttes sociales, en France et
en Europe, en Essonne, (Cheminots Intermittents du spectacle, Cars d’Orsay, La Poste, Alcatel Lucent…) où le syndicat CGT est aussi engagé. Au plan politique, il appelle à des solutions alternatives de progrès, un Front large, un Front du peuple sur la base d'un projet politique de gauche pour le pays. Un projet qui donne la priorité à la promotion d'un nouveau modèle de développement répondant aux besoins sociaux, écologiques et industriels.

La Fédération de l’Essonne du PCF et l’UD CGT relèvent de grandes inquiétudes communes quant aux conséquences de la réforme territoriale envisagée, pour l’avenir de nos territoires, mais aussi pour les services publics et l’avenir des personnels de la Fonction Publique Territoriale. D’autres sujets inquiétants sont aussi évoqués, dans le secteur privé comme le groupe Safran, (SNECMA), Altis, au CEA Saclay, autour du projet OSIRIS. Un besoin urgent de faire un bilan « emploi » sur le département est nécessaire, tout autant qu’une mobilisation renforcée des salariés sur le terrain, dans le entreprises.

Les deux forces, notent des convergences solides, et sont disponibles pour poursuivre le dialogue, l'échange et l'action, d’entrer en construction avec toutes les autres forces politiques, syndicales, sociales et citoyennes qui le souhaitent, dans le respect de l'indépendance, des prérogatives et des responsabilités propres à chacune d’entre elles.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.