Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 

Déclaration de Pierre LAURENT

Déclaration de Pierre Laurent

  • "Créer, c’est résister. Résister, c’est créer" - On vous fait un dessin

 
 
 

Hommage à Odile Arrighi-roger

La Fédération du PCF de l'Essonne, invite les militants-tes communistes, leurs amis-es et toutes celles et ceux qui le souhaitent, à partager l'hommage qui sera rendu à la mémoire d'Odile ARRIGHI ROGER qui nous a quitté au mois de juillet.

Odile ARRIGHI-ROGER fut une militante communiste de la première heure, très tôt engagée dans le combat de la Résistance aux nazis. Dès 1940 avec la Jeunesse Patriotique de Paris, puis avec l'Organisation Spéciale, cette jeune femme communiste se battra contre l’occupant allemand. Sa seconde arrestation pour actes de résistance la condamnera à connaitre l’enfer du camp de Ravensbrück en Allemagne. Libérée en 1945, elle revint dans le 18ème arrondissement de Paris où son père Odilon ARRIGHI en était le Maire communiste.

Odile poursuivit avec ténacité son combat pour la Justice, la Paix. Tout au long des années qui s’en suivront, elle assumera des responsabilités à la Fédération internationale et démocratique des Femmes, à la FNDIRP, a l’Amicale de Ravensbrück, à l’ARAC, au sein des Vétérans du PCF.

Puis, elle viendra s’installer à Sainte-Geneviève des Bois en Essonne, où elle militera au PCF. Elle y sera d’ailleurs Adjointe au Maire. Décorée de la Légion d’Honneur et de la Médaille militaire Croix de guerre. Odile, ne cessera de témoigner auprès de milliers de collégiens essonniens de l'horreur nazie, de l’enfer de la vie concentrationnaire et de son expérience dans la Résistance.

Communiste jusqu’à son dernier souffle elle nous aura appris ce que lutter veut dire. Personnalité hors du commun, toujours animée de l’esprit de la Résistance, elle aimait à mener ces combats avec l’ardeur et aussi l’humilité qui la caractérisait...Une militante parmi ses camarades.

Son histoire est mêlée à celle de notre pays, de notre parti, elle a su la raconter dans son ouvrage " Testament pour vivre".

Pour toutes ces raisons, qui touchent à ce que nous sommes dans notre engagement communiste d'aujourd'hui, je t'invite à participer à cet hommage que nous rendons, le Vendredi 26 septembre à 18h30 à l'Hôtel de Ville de Ste Geneviève des Bois, dont la municipalité se joint à cet évènement, ainsi que les associations de résistants et d’anciens combattants et de nombreux élus-es et de citoyens- nes. 

Philippe CAMO
Secrétaire départemental du PCF
Crédit photo : Christian ADNIN  photographe

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.