Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 

Déclaration de Pierre LAURENT

Déclaration de Pierre Laurent

  • "Créer, c’est résister. Résister, c’est créer" - On vous fait un dessin

 
 
 

Créons une dynamique politique populaire

Les résultats du scrutin, issu du second tour, confirment l'abstention persistante, la poussée de la droite en Essonne et des scores importants pour le FN et ses reports vers la droite.
Battue dans 7 cantons, la gauche perd le département au profit de l'UMP/UDI avec toutes les conséquences que l'on sait. Dans ce contexte nous perdons 3 conseillers généraux et conservons Ste Geneviève des Bois avec la réélection de Marjolaine Rauze. Massy, Epinay, Ris, Evry, Palaiseau et Ste Geneviève restent à gauche.

Les électrices et les électeurs expriment une nouvelle fois leur rejet de la politique du gouvernement, et son absence de résultat. La responsabilité de François Hollande et de Manuel Valls est grande dans le retour aux affaires de la droite. Le premier ministre vient de « constater les dégâts » mais réaffirme le cap de sa politique, contrairement à l'appel des électeurs-trices. Le Parti socialiste subit pour sa part une lourde défaite avec la perte de nombreux départements. Contrairement à ce qu'avançaient les médias, des personnalités politiques, nous gardons le Val de Marne. Nous sommes en colère contre ce gouvernement qui n'entend rien, sanctionné aux municipales, aux européennes et qui reste droit dans ses bottes et inquiets pour celles et ceux qui vont subir les politiques régressives de la droite aux affaires en Essonne.

Pour les communistes, dont il faut saluer la combativité et la détermination, contre l'austérité et contre la droite et l'extrême droite jusqu'au bout, la priorité doit désormais être à la construction d'une alternative crédible à gauche, avec l'ensemble des forces sociales et démocratiques, à multiplier les initiatives dans les semaines et les mois qui viennent pour créer la dynamique politique et populaire qui permettra de sortir la France de la crise et de réussir le changement.

Il y a urgence à construire un mouvement de gauche alternatif à la politique actuelle, majoritaire pour ouvrir à nouveau l'espoir. Communistes et autres composantes du Front de gauche, écologistes, socialistes refusant l'impasse actuelle, militants de Nouvelle Donne, citoyens, syndicalistes, militants de toutes causes. . . doivent converger pour construire ce nouvel espoir.

Je veux remercier tous les militants-tes et tous les candidats-tes communistes essonniens, dont l'engagement même s'il n'est pas couronné de succès, a été important et décisif. Des résultats encourageants sont obtenus dans plusieurs villes au premier tour, ou comme à Dourdan où nous affrontions la droite au second tour. L'ouverture des Chantiers d’espoir, la préparation du forum européen des alternatives, le retour de la loi Macron au Sénat à partir du 7 avril et la mobilisation intersyndicale et interprofessionnelle, le 9 avril prochain leur donneront l’occasion de s’affirmer avec plus de force encore. 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.