Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 
 
 
 

Alcatel- Nokia : une liaison dangereuse

Le lundi 18 mai, les communistes seront présent à l'entrée d'Alcatel-Lucent pour y distribuer un tract :  Après l’annonce de rachat d’Alcatel-Lucent par Nokia, Monsieur Macron a beau montrer un enthousiasme sans borne en reprenant les arguments du patronat, ce n’est guère l’avis des organisations syndicales qui sont inquiètes pour la garantie de l’emploi, « au vu des redondances, au niveau mondial, d’activités, de produits et de métiers entre les deux entreprises  de plus de 50 000 salariés chacune ». Depuis 2008, les 500ME d’aides, cadeaux et subventions divers versés au groupe Alcatel-Lucent représente près le 25% de son capital !   Quel contrôle ont les salariés, les élus sur l’utilisation de cet argent public issu de nos impôts ? Il faut desserrer le carcan des coûts du capital qui asphyxient la gestion des entreprises. En 2012, les dividendes et intérêts versés par les entreprises (non financières) aux actionnaires créanciers représentaient 30% de leur valeur ajoutée (près de 300 milliards d’euros). C’est pratiquement le double des cotisations sociales, alors que le MEDEF clame sur tous les tons que ces dernières sont à l’origine de tous les problèmes !  Le PCF dénonce cette fusion financière qui va affaiblir l’industrie et jouer contre l’intérêt de la France et de l’emploi. Nous partageons l’inquiétude des salariés d’Alcatel Lucent et de leurs syndicats qui ont connu ces dernières années de nombreuses restructurations et suppressions d’emplois. Il n’y aura pas de redressement économique possible pour notre pays, sans redressement de notre industrie ce qui est nécessaire pour répondre au besoin de développement de la France.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.