Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 
 
 
 

Île de France, Nos vies d'abord !

C'est parti ! Lundi à la Bellevilloise près de 500 personnes rassemblées autour de Pierre Laurent tête de liste régionale, de Clémentine Autain (Ensemble), d'Eric Coquerel (PG) et de nombreuses personnalités du monde syndical, associatif, culturel, sportif, ont donné le top départ d'une campagne du Front de gauche, au ton offensif, rassembleur, portant des projets vraiment à gauche, des propositions s'opposant à l'austérité et aux politiques du gouvernement, pour une Région, égalitaire, écologique…
En s'appuyant sur le succès du 1er septembre à Evry, il nous revient d'animer cette bataille dans cet esprit ! A 60 jours du 1er tour, à nous de proposer partout des initiatives en proximité, des présences sur les points de rencontre, devant les entreprises, les hôpitaux, les lycées, là où il y a des luttes, comme à l'hôpital Sud francilien, des rencontres-débats, forums ou fabriques citoyennes, partout dans le département ! Bref un vrai plan de travail pour une campagne intense et courte ! 
Les premiers éléments nous mettent en dynamique, à nous de l'amplifier ! Il y a vraiment des possibles qui peuvent s'ouvrir... D’ailleurs, alors que nous entrons tout juste en campagne, les sondages donnent à notre liste entre 8 et 9,5 %. Certes un sondage ne fait pas un résultat, mais il révèle le potentiel de départ que nous pouvons dépasser.
Allons à la rencontre des essonniens-nes, de tous ces électeurs-trices de gauche, qui ont déserté les urnes, décus-es par la politique de Hollande, pour leur dire voilà ce que nous voulons faire, ne vous abstenez pas, ne leur donnez pas le moyen de poursuivre leur politique qui ravage nos vies, ne permettez pas à la droite de V. Pécresse qui s'est opposée à toute avancée sociale, ni au FN,  de s'emparer de nouveaux pouvoirs, pour briser le lien social, la culture,  dans nos villes, comme au département ! 
Si au niveau local nous retrouvions toutes celles et ceux qui ont voté pour nous en 2012, lors des municipales ou des cantonales, alors la donne change, car ce sont des milliers de voix qui peuvent de nouveau se porter sur la liste "Nos vies d'abord", sur nos candidats-tes qui vont arpenter le terrain essonnien avec nos propositions, avec les appels à voter. Une affiche va être très vite disponible, tenons les murs, rendons visible et faisons vivre notre démarche ! 
Il y aura certainement des moments d’ampleur, un meeting régional est prévu le 4 novembre à la Halle Carpentier, voire d’autres départementaux, mais l'essentiel se fera dans la proximité de nos interventions. Et bien sûr nous serons de la manifestation du 8 octobre à Paris, sur le parcours, aux côtés des salariés-es, des syndicalistes, (rendez-vous FDG devant le Bataclan), ce sera un temps fort pour les luttes et pour la perspective à construire, nous serons là pour dire non au parking payant de l'hôpital sud francilien le 23 octobre. 
Déjà quelques sections, ont prévu des initiatives, dès ce week-end soyons présents sur tous les lieux publics, comme les marchés ou autres...
 
"Nos vies d'abord", c'est parti, camarades !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.