Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 
 
 
 

L'argent existe pour créer de l'emploi !

Ces grands objectifs sociaux, la création de millions d'emplois grâce à un nouveau type de croissance nouvelle, sont possibles à condition de s'en donner les moyens financiers, de s'attaquer à la dictature des marchés financiers avec la création d'un nouveau type de crédit pour les entreprises, d'un pôle financier public, de fonds régionaux pour l'emploi, de nouvelles règles de calcul des cotisations sociales et l’élargissement des cotisations existantes.

Il ne suffit pas en effet de répartir autrement les richesses créées mais il est indispensable d'orienter autrement l'utilisation de l'argent pour qu'il serve au développement créateur d'emploi.
De mettre aussi en cause les pleins pouvoirs des dirigeants d'entreprises, de démocratiser les entreprises en dotant les salariés et leurs comités d'entreprise de réels pouvoirs de décision dans les gestions et en prenant en compte les intérêts des populations dans les territoires.

Cela exige aussi d’instaurer de nouveaux pouvoirs de décision des salariés voire des habitants, de nouveaux droits sociaux sur l’argent et son utilisation par les entreprises, ainsi que de nouvelles institutions économiques et sociales.

Dans l’immédiat, j’en appelle à M. le Préfet pour engager un moratoire sur les PSE (Plan Social pour l'emploi) et nous exigeons une table ronde pour l’emploi, dans les semaines qui viennent avec tous les acteurs concernés sur ce sujet qui touche tant de familles en

Essonne comme ailleurs. Bientôt nos parlementaires proposeront les trois dispositions suivantes que le Parlement pourrait adopter :

Une vision de l’entreprise, au service de l'intérêt général 2° La démocratisation du fonctionnement des entreprises

3° Des institutions financières pour le développement et l'épanouissement humain.

Enfin lorsque cette loi sera votée, nous souhaitons qu’elle soit confortée par une modification de la Constitution, dans son préambule, ouvrant de fait vers une autre République.
Voici Mesdames et Messieurs les propositions que nous voulons soumettre aux salariés et aux citoyens. En vous remerciant de votre présence. 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.