Fédération de l'Essonne

Fédération de l'Essonne
Accueil
 
 
 
 

Bâtir un "communisme nouvelle génération"

A seulement 19 ans, j’ai eu l’immense privilège de participer au 37ème Congrès du Parti Communiste Français, du 2 au 5 juin 2016, à Aubervilliers. Le premier jour, j’étais impressionnée (et relativement perdue) face à la grandeur de l’évènement, et le nombre de camarades présent.e.s (plus de 800 communistes, pour 748 congressistes délégué.e.s). L’accueil était extrêmement bien organisé, de nombreux exposants étaient présents tel que le Mouvement Jeunes Communistes Français, le Parti de Gauche Européen, Le Temps des Cerises, et bien d’autres. A l’ouverture du congrès, la maire d’Aubervilliers nous souhaitât la bienvenue au travers d’un discours prônant l’union et la lutte. Puis vint le moment d’entamer les travaux. Ceux-ci furent pour moi très enrichissants et très intenses. Les niveaux des débats étaient d’une rare richesse intellectuelle. Chacun put donner son opinion, son avis, son point de vue sur les trois textes étudiés et amendés. Il m’a été, en revanche, très compliqué de suivre avec précision chacun des débats. Si les questions du dépassement du capitalisme, du « zéro chômage » et de la paix m’ont passionnées, celles de l’Europe et du nucléaire étaient pour moi difficiles à comprendre, en raison de mon manque de connaissance dans ce domaine. Nous avons également pu travailler sur les objectifs politiques à mettre en œuvre, tant dans chacune de nos fédérations (pour libérer l’initiative des adhérent.e.s, développer le lien direct, la formation des nouveaux / nouvelles venu.e.s), que sur l’ensemble du territoire ; mais également pour 2017 et ses élections présidentielles et législatives. Ce débat, qui traitait donc de faits concrets, a été pour moi un moment important du congrès : que nous propose le Parti à ce sujet ? Quelles sont les réalités de terrain des différentes fédérations ? Qu’est-ce que chaque fédération met, ou projette de mettre, en œuvre afin de réaliser ces objectifs dans les meilleurs délais et conditions ? Voilà un panel de sujets qui ont été abordés et débattus, permettant à chacun.e d’échanger sur leurs expériences et de partager leurs idées. Les moments les plus forts de ce congrès, ont été pour moi l’intervention des différentes délégations internationales. De nombreux représentants politiques de divers pays répondirent présents (Burkina-Faso, Irlande, Portugal, Espagne, Argentine, Cuba …), mais également Aminata Traoré, candidate à la présidence de l’ONU dans le but d’ouvrir le débat. Comment oublier cette image, la plus puissante de ces 4 jours à mon gout, des Secrétaires Généraux des Partis Communistes Palestinien et Israélien, se faisant une accolade ?  Lucie LEMENE

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.